L'immobilier malin
par cherchemonnid

En cherchant votre nouveau logement, vous aviez un objectif bien précis, et pas des moindres : faire des économies d’énergie. Finies, les factures d’électricité et de gaz plus salées qu’un paquet de chips, les kWh qui s’envolent même avec les fenêtres fermées. Mais comment faire baisser ses factures sans sacrifier son confort ? Comment optimiser sa recherche de logement sans se montrer trop exigeant/e ?

Comment “optimiser” mon logement ?

“Optimiser” son logement consiste à maximiser sa performance énergétique pour faire des économies d’énergie et baisser ses factures. Pour y parvenir, inutile de foncer tête baissée dans les devis de travaux de rénovation ou d’investir dans la chaudière la plus puissante du marché. Ce qu’il faut, c’est réaliser un audit énergétique chez vous afin d’identifier les éventuels points faibles de votre logement. Pour faire court, la consommation énergétique de votre logement dépend de trois critères majeurs :

  • L’état de l’isolation thermique, qui va décroissant avec le temps.
  • La vétusté et la classe de consommation des appareils électroménagers. Moins chers à l’achat, les appareils classés C,D … et plus, consomment davantage et pèsent plus lourds sur la facture finale d’énergie.
  • Vous. Et oui, la façon dont vous vivez au quotidien peut faire monter ou descendre la facture. Il est des consommateurs qui débranchent les appareils branchés la nuit, qui ferment les compteurs avant de partir en vacances, qui attendent de remplir les machines à laver avant de les lancer, ou attendent les heures creuses, quand le prix du kWh d’électricité est moins cher, etc. Tous ces petits réflexes qui paraissent anodins finissent par faire la différence sur la facture d’énergie finale.

Bien choisir ses fournisseurs

Optimiser son logement, c’est également faire le bon choix en matière de fourniture d’énergie. Si l’électricité et le gaz sont les mêmes chez tous les fournisseurs, tous les fournisseurs ne les vendent pas au même prix. Pour de nombreux consommateurs, EDF-GDF (devenu Engie) reste la référence, mais de nombreux autres fournisseurs sont présents et bien implantés sur le marché, et commercialisent gaz et électricité à des tarifs bien en deçà de ceux des anciens fournisseurs historiques, comme Direct Energie.

Bien identifier les points faibles énergétiques

Il est certains critères de recherche sur lesquels vous ne pouvez pas faire grand-chose. Si la construction de votre logement date d’avant 1970 et que l’isolation thermique laisse à désirer, à moins d’entreprendre des travaux de rénovation énergétique, votre logement risque de vous coûter gros. Pendant votre recherche, privilégiez les constructions plus récentes et soyez particulièrement attentif/ve au Diagnostic de Performance Énergétique qui vous sera remis lors de la signature du bail.

Si le problème provient effectivement d’une mauvaise isolation (et c’est souvent le cas), il faut alors envisager des travaux. Les retours d’expérience montrent que pour être le plus efficace possible, la rénovation doit être complète : isolation, fenêtres, ventilation, chauffage.

En ce qui concerne les appareils électroménagers, prenez le temps de les choisir en étudiant les étiquettes énergies : A++, A+, B … jusqu’à G. Les modèles les plus performants coûtent plus chers à l’achat certes, mais leur prix est rapidement amorti par les économies réalisées sur le long-terme.

PREVIOUS NEXT