Vaut-il mieux acheter ou louer son logement ?

Lelia Ouine

Séparateur d'article

D’un point de vue logique, on pense souvent qu’il faut commencer par louer son logement. Puis, la question de l’investissement et du crédit immobilier ne se pose que plus tard. Pourtant, ce n’est pas tant la chronologie des faits qui doit vous dicter si vous devez acheter ou louer votre logement.

Cette décision se prend notamment en fonction de votre situation, personnelle, professionnelle et financière. Chaque situation est néanmoins unique, et il ne suffit pas de dire « je n’ai pas les moyens d’être propriétaire » ou bien « louer, c’est jeter de l’argent par les fenêtres ». Faisons ensemble un point sur ces deux possibilités.

Acheter ou louer selon votre situation

Votre situation financière

Cela va sans dire, votre situation financière actuelle aura un impact important sur votre choix. Et d’ailleurs, on devrait même dire qu’il s’agit plutôt du choix des banques que de votre choix. Bien sûr, nous mettons ici de côté le cas où l’achat serait entièrement financé par vous-même, sans avoir recours à un crédit immobilier.

Les partenaires bancaires, quels qu’ils soient, ne vous prêteront de l’argent que s’ils ont la certitude que vous êtes – et que vous serez – en mesure de rembourser la somme en question. Un emprunt pour un crédit immobilier se fait en moyenne sur 20 à 25 ans, il est donc primordial pour les banques d’obtenir certaines « garanties » de votre solvabilité sur le long terme.

De ce fait, si aujourd’hui votre situation financière n’est pas stabilisée, louer un logement semble être l’option la plus sereine pour vous.

Votre carrière professionnelle

Intimement liée aux arguments précédents, votre situation professionnelle vous aidera à faire votre choix. Pour acheter seul ou même en couple, il est important qu’au moins un des co-emprunteur ait un emploi en CDI. Pour les indépendants, il faut amener la preuve de la rentabilité de l’activité sur deux à trois années consécutives pour que cela soit considéré comme une source de revenus stable par les banques… Il existe bien sûr des cas exceptionnels mais ils sont très rares.

Néanmoins, votre carrière professionnelle peut aussi vous aider à trancher entre le fait d’acheter ou louer votre logement, pour d’autres raisons. Si vous êtes amené à voyager beaucoup professionnellement, il n’est peut-être pas judicieux d‘investir dans l’immobilier pour le moment, du moins pas pour y vivre.

Vos objectifs personnels

Il y a aussi un aspect très personnel dans cette prise de décision. Acheter ou louer un logement se fait aussi en fonction d’un choix de vie. Si vous souhaitez voyager six mois sur douze, souhaitez-vous réellement investir dans la pierre dès maintenant ?

De plus, certaines personnes n’ambitionnent pas de devenir propriétaire du tout, pour de multiples raisons que nous citons par exemple dans cet article. Et pourtant, cela n’empêche pas d’avoir des critères de recherche précis pour trouver son logement !

Logement avec décoration jaune

Les frais engagés

Loyer vs. crédit immobilier

Être locataire se résume assez simplement à payer un loyer. Il faut aussi penser à la caution bien sûr, mais même si elle est encaissée au début du bail, elle a de fortes chances de vous être restituée le jour de votre départ. Et puis parfois, des frais d’agence ou de notaire si le propriétaire bailleur fait appel à un professionnel pour mettre son bien en location.

Si vous choisissiez d’acheter votre bien, le calcul est un peu plus complexe. Les échéances de votre crédit immobilier comprendront non seulement le montant réellement emprunté, mais aussi les intérêts bancaires et l’assurance sur le crédit.

Néanmoins, il faut savoir qu’au vu des taux très bas en ce moment, et selon le marché immobilier dans votre secteur, il peut vite être plus rentable d’acheter que de louer son logement. Voici le nombre d’années de location au-delà desquels acheter un bien est plus avantageux (voir tous les chiffres selon Meilleurtaux.com) :

Ville Nombre d’années
Paris11,6
Bordeaux11
Lyon9
Nantes4

Taxe d’habitation et taxe foncière

Si vous optez pour l’achat de votre logement, une fois votre prêt remboursé, le bien vous appartiendra. Néanmoins il existe des taxes quelque peu différentes en tant que propriétaire par rapport aux locataires.

La taxe d’habitation est due par le locataire ou le propriétaire, à ce sujet pas de différence. Que vous choisissiez d’acheter ou de louer votre habitation, vous serez redevable de cette taxe. Cet impôt est calculé selon le logement dans lequel vous résidiez le 1er janvier de l’année en cours, quel que soit votre statut par rapport à ce logement.

Les propriétaires ont par contre une taxe foncière à régler, qui elle porte sur les biens immobilier qui ont été acheté. C’est-à-dire que si vous possédez plusieurs logements que vous mettez en location, c’est bien vous qui réglerez la taxe foncière. Par contre, ce sont vos locataires qui paieront les taxes d’habitation des logements concernés.

Quid de l’assurance habitation ?

Dernière information à connaître… Elle ne vous aidera peut-être pas à faire votre choix entre acheter ou louer votre logement, mais sait-on jamais !

Il faut savoir que l’assurance habitation est obligatoire si vous louez votre logement. Ce ne sera pas le cas si vous l’achetez. Cela étant, on ne peut que vous recommander de souscrire une assurance habitation même si vous êtes propriétaire !

Acheter ou louer et faire des travaux

Aménager son logement en location

L’avantage d’une location est que vous n’avez pas à gérer les frais liés à de gros travaux. S’il y en a à effectuer, ils seront à la charge du bailleur directement. Vous devez uniquement vous acquitter de l’entretien annuel des appareil de chauffage et des petits aménagements.

En effet, un locataire est responsable de la décoration et des petits travaux d’agrément. En somme, cela signifie que les investissements pour les travaux sont moindres. Mais cela veut aussi dire que pour avoir plus de liberté dans les aménagements de pièces, il vaut mieux être propriétaire. Si la possibilité de faire des travaux est un critère pour vous, pour choisir entre acheter ou louer votre logement, vous voilà informé.

Que se passe-t-il en cas de problème technique ?

En cas de gros soucis technique dans votre logement, si vous en êtes locataire, ce sera à votre bailleur de le prendre en charge.

S’il faut changer un ampoule, ou bien que la peinture est abîmée sur un montant de porte, c’est à vous de régler ce type de soucis. Mais dans le cas où il s’agit de votre chauffe-eau qui vous lâche ou bien d’une panne de chauffage par exemple, il faudra joindre votre propriétaire. Il devra alors contacter un artisan pour venir diagnostiquer le problème. S’il est nécessaire de faire des réparations, elles seront à sa charge.

Si vous avez acheté votre logement, c’est là que cela se « complique ». Puisque vous êtes 100% responsable des murs et de leur contenu, toutes les dépenses à effectuer pour le logement doivent être réglées par vous-même.

Les fourmis aussi ont leur logement

Des travaux pour lesquels il faut des autorisations

Si votre projet est d’abattre des cloisons et de créer des fenêtres, alors foncez, si vous êtes propriétaire. Mais ne foncez pas n’importe comment non plus ! Certains travaux sont soumis à autorisation, et d’autres non.

S’il s’agit de construire un bâtiment dans votre jardin sur un chape en béton, ou bien de créer de nouvelles fenêtres, vous devrez demander un permis de construire. Pour certaines modification de moindre ampleur, une déclaration de travaux peut parfois suffire (par exemple quand vous souhaitez construire un abri de jardin de 5 à 20m²).

Conclusion

Voilà sans doute de quoi vous faire réfléchir sur la question… Dans tous les cas, changer de logement est une grande décision, car elle implique beaucoup de chamboulements. Rien de tel que d’être accompagné par un professionnel lors de vos recherches… alors n’hésitez pas à lister vos critères de recherches de bien, à acheter ou louer, sur notre site. Nous les transmettrons ensuite à tous les professionnels du secteur en une seule fois !


Lelia Ouine

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de l'actualité immobilière !