Définir son projet immobilier pour trouver le bien de ses rêves

Lelia Ouine

Séparateur d'article

Ça y est, vous êtes paré à vous lancer dans votre prochain projet immobilier ! Mais par où et par quoi commencer ? Que devez-vous faire en premier pour que votre plan se déroule sans accroc ? Il existe plusieurs thématiques différentes à aborder dans la construction de votre projet. Nous avons réuni pour vous un résumé des bonnes pratiques à mettre en œuvre dans chacune d’entre elles.

Construire son projet immobilier autour d’un type de bien spécifique

Plan de maison avec cotes avec outils de travail d'un architecte

D’un point de vue pratique ou par choix tout à fait personnel, vous savez sans doute déjà quel type de bien vous souhaitez acquérir. Entre une maison de campagne avec jardin et un appartement en dernier étage, il s’agit de deux investissements totalement différents. Dans chacun des cas, il y aura des informations spécifiques à connaître pour réaliser un tel achat immobilier. On pourrait citer par exemple la notion de copropriété pour les appartements, qui n’existe pas si vous achetez une maison individuelle. Par contre pour une maison avec jardin, se poseront peut être des questions de clôture, ou de droit de passage avec votre voisinage…

Vous pourrez aussi vous poser cette question : vaut-il mieux investir dans un bien neuf ou ancien ? Cela change aussi les étapes de votre projet immobilier. Vous pouvez acheter un appartement en VEFA, c’est à dire sur plan, ou bien faire construire une maison de A à Z. A contrario, vous êtes peut-être plutôt intéressé par les biens anciens, entièrement rénovés ou au contraire, avec travaux. Autant de cas différents qui impacteront votre façon d’aborder vos recherches immobilières. Il est donc important de lister vos souhaits et vos projets clairement sur le papier pour ne manquer aucune étape.

Le budget alloué à votre projet

Deuxième question essentielle à la réalisation de votre projet : la somme d’argent que vous pouvez lui consacrer.

Maisonnette en bois, lunettes de vue, stylo et pièces de monnaies

Si vous avez besoin de souscrire à un crédit, avez-vous déjà estimé votre capacité d’emprunt totale ? Le mieux est de réaliser cette opération avec un partenaire bancaire ou un courtier en immobilier. À l’aide d’un dossier complet et de toutes les informations utiles, il sera en mesure de vous guider à ce sujet. C’est une étape très importante, qui vous évitera bien des déconvenues. S’engager dans un projet immobilier sans être certain de pouvoir emprunter la somme correspondante serait une perte de temps…

Si par contre vous avez un bien à vendre pour financer ce nouveau projet immobilier, c’est l’estimation de ce bien, ou du moins son prix net vendeur, qui servira de base de réflexion.

En effet, on évoque ici le prix net vendeur car il ne faut pas négliger les frais annexes dans un projet immobilier. Il s’agit tout d’abord des frais de notaire et des frais d’agence immobilière. Puis il peut être question de travaux : il faut alors budgétiser ces dépenses pour réaliser votre projet. Enfin, prévoir une marge de manœuvre financière est une bonne chose, pour parer aux imprévus !

Votre zone géographique de recherche immobilière

Pour mettre sur pied un projet immobilier cohérent, il faut avoir étudié convenablement la question du secteur où vous souhaitez investir. Il existe de nombreux critères de choix géographiques, qui varient selon les personnes.

Plan de quartier vu du ciel avec implantation de batiment

Il peut s’agir de choix stratégique par rapport à votre emploi, à des proches, aux écoles pour les enfants, ou encore des choix financiers (tous les quartiers ou villes n’ont pas le même coût en matière d’immobilier). En tout cas n’hésitez pas à prendre directement une carte pour noter toutes ces informations et définir votre projet immobilier au mieux. Cela facilitera clairement vos recherches par la suite, même si, vous le découvrirez au moment venu, trouver l’adresse exacte d’un bien à vendre n’est pas une chose aisée. Il vaut donc mieux définir d’abord votre zone de recherche, puis confier cette information à un professionnel de l’immobilier qui se chargera de vous proposer uniquement des biens dans ce secteur.

Les surfaces et besoins généraux pour votre futur logement

Cocher des cases au stylo bleu

En fonction de votre mode de vie, vous avez sans doute déjà une idée générale de vos besoins en terme de logement. Le nombre de chambre est bien souvent le premier critère que l’on note dans son projet immobilier. Le nombre de membres dans la famille conditionne aussi souvent la surface du bien au global. Difficile d’imaginer un séjour de 20m² « seulement » pour une famille nombreuse. A contrario, un bien d’une surface supérieure à 50m² en tout est rarement recherché par une personne seule.

C’est le moment de définir ce que vous désirez dans votre logement, ou au contraire ce que vous souhaitez fuir à tout prix. Nous notons régulièrement dans les recherches que nous collectons des demandes liées aux toilettes séparées, ou encore baignoire/douche impérative.

Vous avez peut-être aussi des critères généraux liés à l’habitabilité du logement : doit-il être habitable en l’état ou acceptez-vous de réaliser des travaux ?

Quid des travaux ?

En parlant de travaux, voilà un sujet qu’il est nécessaire de lister dans votre projet immobilier. Êtes-vous prêt à en réaliser, vous-même ou par le biais d’artisans ? Et de quel type de travaux parlons-nous ?

Couple préparant son projet immobilier dans une maison ou un appartement avec travaux

En effet, c’est un critère important à prendre en compte car il conditionne plusieurs choses dans votre projet. Cela aura un impact tout d’abord sur le budget, car il faut estimer le coût potentiel des travaux, et l’enveloppe disponible pour cela. Peut-être même serez-vous éligible à l’eco-PTZ ? Ensuite, cela définira aussi les biens immobiliers à visiter parmi les annonces que vous (ou votre agent immobilier) dénicherez.

De plus, comme cité plus haut, vous avez peut-être des besoins spécifiques, comme le choix d’un équipement particulier dans une cuisine ou salle de bain. Si vous êtes ouverts aux travaux, alors vous aurez sans doute plus de choix dans les biens à visiter. Remplacer une baignoire par une douche par exemple est une opération assez rapide et peu coûteuse (par rapport au prix total d’un bien immobilier).

S’il s’agit de petits travaux, comme du papier peint ou de la peinture, vous pourrez probablement les réaliser par vous-mêmes, et le budget à prévoir est « seulement » celui des matériaux. En cas de gros travaux (maçonnerie, isolation, toiture, etc.) il ne faut pas hésiter à faire appel à des artisans. Ils ont non seulement une assurance décennale qui vous protègera en cas de soucis, mais ils sont surtout un savoir-faire que la plupart des gens ne possède pas.

Cette étape de définition de votre projet immobilier peut paraître fastidieuse, elle est néanmoins indispensable. En mettant au clair vos desiderata, vous serez plus efficace dans vos recherches. Un projet bien borné est aussi un projet plus simple à satisfaire et cela simplifie grandement les démarches par la suite !


Lelia Ouine

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de l'actualité immobilière !