Après Nice et Lille, nous voici cette fois chez nos amis bretons à Rennes, capitale de la Bretagne, 2e ville du Grand-Ouest et 11e ville la plus peuplée de France (juste après Lille). Commençons par quelques informations sur la ville :

  • 216 815 personnes y vivent intra-muros (2017) ; 
  • il y pleut moins qu’à Nice, Bordeaux ou Biarritz. Étonnant, non ? 
  • Rennes se classe 3e des villes où il y a le plus de bars, vous y trouverez un bar pour 1670 habitants !
  • Rennes possède le label des « Villes et villages où il fait bon vivre » avec une belle 17ème place sur environ 35.000 villes étudiées.

L’immobilier à Rennes 

Photo du centre de Rennes et de son opéra

Revenons à nos moutons et parlons immobilier avec quelques chiffres pour avoir une vision globale de la situation. En moyenne, les prix de l’immobilier sont de 3 600€ le m² pour une maison et de 3 670€ le m² pour un appartement selon Efficity. En 2017, 75% des transactions immobilières de la Bretagne s’étaient faites dans la métropole. De quoi dire sans surprise que la ville attire toujours. Autre donnée intéressante : 92 % des logements sont des résidences principales. Les investisseurs préfèrent donc mettre leur argent dans des villes environnantes plus touristiques comme Saint-Malo.  

Voici les budgets moyens des projets immobiliers observés sur Cherchemonnid :

Type de projetBudget moyen
Achat de maison277 500€
Achat d’appartement198 600 €
Location de maison923€/mois
Location d’appartement623€/mois

Le saviez-vous ? le TGV Paris-Rennes fait maintenant le trajet en 1 h 30 seulement ! La grande peur des Bretons était donc à ce moment là de connaître “l’invasion des Parisiens” comme l’ont connu les Bordelais. Cela aurait pu avoir les mêmes conséquences et attirer les Parisiens en Bretagne. Pourtant, cela n’a pas été le cas. Même si les prix ont augmenté, c’est le reflet de la tendance nationale de ces derniers mois. Selon les notaires de France, il y a bien eu une augmentation des transactions. Mais il s’agissait majoritairement d’achats de logement principal et non pas d’investissement locatif ou d’achats de résidence secondaire. Il reste donc de quoi investir à Rennes

Pourquoi investir à Rennes ? 

Pour l’emploi ! Le numérique et les nouvelles technologies sont les secteurs économiques majeurs de Rennes et ont encore de beaux jours devant eux. La ville est labellisé French Tech et contient la technopole Rennes Atalante qui regroupe l’ensemble des acteurs technologiques et scientifiques de Bretagne. Cela fait donc de Rennes un vivier de futurs chercheurs et ingénieurs. Vous ne serez donc pas étonnés de savoir que la Bretagne est une des régions où le chômage est le plus faible.

Investir à Rennes : une ville vivante et animée

Rennes attire les jeunes à la recherche d’un premier emploi et aussi les étudiants. La ville fait partie des grandes métropoles étudiantes françaises avec 67 791 étudiants en 2018, la classant 8e juste après Montpellier. Elle a aussi été classée 4e meilleure ville de France où faire ses études en 2018 (source : Diplomeo). Cela en fait l’endroit idéal pour de l’investissement locatif.  

Conclusion : il reste encore tout à faire à Rennes et la ville n’a pas encore été entièrement investie. Les prix immobiliers augmentent mais la ville reste encore accessible et attractive pour les prochaines années à venir.

Top des quartiers de Rennes

Beaulieu, le quartier étudiant par excellence entre périphérie et centre ville de Rennes

Situé entre Cesson-Sévigné et le centre ville de Rennes, vous y trouverez beaucoup d’étudiants, qui cherchent à se loger à proximité de leurs grandes écoles. C’est un quartier très pratique puisque vous y trouverez de nombreuses lignes de bus qui vous ameneront dans le centre ville, et avouez que ce n’est pas négligeable lorsque vous voudrez vous rendre dans le vieux Rennes pour boire un verre avec vos amis.

Le point négatif c’est qu’il y a peu de commerces et de services de proximité mais vous serez dans un endroit stratégique, et pourrez bénéficier des avantages d’être à proximité du centre-ville sans pour autant y avoir les inconvénients, c’est à dire le bruit des soirées étudiantes, payer les mêmes loyers que le centre. En effet, comptez entre 2550 pour un appartement et 2900 € le m² pour une maison dans ce quartier contre des prix pouvant atteindre jusqu’à 4000 € le m² dans l’hypercentre !

Le vieux Rennes, un quartier plein de charme

Justement, parlons de l’hypercentre appelé plus couramment le “vieux Rennes” Il est impossible que vous ne tombiez pas sous son charme avec ses maisons à pans de bois inscrites aux Monuments Historiques depuis 1926. Vous adorerez à coup sûr la vie animée de ce quartier dynamique et étudiant où vous pourrez retrouver de nombreux bars, restaurants pour vous détendre le soir après une dure journée de travail ! Amateurs de culture, ce quartier est fait pour vous avec le musée des beaux arts se situant à quelques minutes de la place de la République. C’est le quartier le plus sur au niveau de l’investissement immobilier mais aussi le plus cher (entre 1900 et 4000 € le m²)

Investir à rennes dans un quartier dynamique

Le quartier Sainte Thérèse en plein développement

La quartier Sainte Thérèse est également un quartier très intéressant pour vous les jeunes parents. En effet, c’est un quartier en plein développement situé au sud de Rennes. Il accueillera 400 nouveaux logements ainsi que de nombreux services et notamment une nouvelle crèche. C’est une informations non négligeable quand on connaît la difficulté pour trouver un mode de garde pour ses enfants, particulièrement lorsque l’on arrive dans une nouvelle ville. Pour investir à Rennes dans ce quartier, prévoyez un budget de 2300 € le m² en moyenne pour un appartement et 2650 € pour une maison.

Le quartier de la gare qui vous reliera à Paris en 1h30

C’est un endroit stratégique si vous voulez investir à Rennes car avec la ligne grande vitesse qui vient d’être mise en place vous pourrez rejoindre Paris en seulement 1h30 ! Vous pourrez également avoir accès à de nouveaux services qui seront mis en place avec notamment 1400 nouveaux logements de tous types, 30.000 m2 de commerces, services et loisirs, 125.000 m2 de bureaux et 9.500 m2 d’équipements publics. Pour pouvoir habiter dans ce quartier il faudra que vous déboursiez en moyenne la somme de 3200 € le m² pour un appartement.

Le quartier Villejean au pied du métro

Pour finir ce top 5, nous vous présentons le quartier de Villejean, situé en périphérie de la ville et qui est lui aussi très étudiant avec l’université de Rennes 2. Vous serez à seulement 10 min du centre-ville avec la ligne de métro. Parce que oui, il faut savoir que Rennes est la plus petite ville de France à avoir le métro, ce qui est un atout non négligeable et bonne nouvelle, une deuxième ligne est prévue en 2020 alors, il n’y a plus à hésiter !

Bonus : sorties, culture et gastronomie à Rennes

Devanture d'une crêperie, la spécialité de la région de Rennes, Bretagne

La capitale bretonne est labellisée Ville d’art et d’histoire, label qui est attribué par le ministre de la Culture quand une ville sensibilise et protège son patrimoine, son architecture et son cadre de vie. Rennes possède un important patrimoine médiéval et classique. Pas moins de 90 édifices de la ville sont des monuments historiques comme la Cathédrale Saint-Pierre, le Parlement de Bretagne ou le lycée Émile Zola. D’un point de vue culturel, 5 musées incontournables :  

  • le musée des Beaux-Arts ; 
  • les Champs-libres à la fois bibliothèque et musée hybride ; 
  • l’Écomusée du pays de Rennes qui met en avant le patrimoine de la ville ; 
  • le FRAC Bretagne, musée d’art contemporain ; 
  • la Criée, centre d’art contemporain.

Et comment ne pas citer dans un esprit plus sportif, l’équipe de football du Stade rennais qui évolue en Ligue 1. Vous pourrez les apercevoir, si vous êtes fan de football, au Roazhon Park, stade principal de la ville, qui peut accueillir environ 30 000 spectateurs. Aussi, la métropole bretonne est reconnue pour ses équipes de volley-ball et de handball qui évoluent également en première division.  

Tout ce sport, cela donne faim. Et vous ne serez pas en reste en Bretagne ! Voici quelques-unes de leurs spécialités connues partout en France et souvent exportées : les galettes de blé noir dont la fameuse “galette-saucisse” accompagnée d’un peu de cidre et en dessert un bon Kouign Amann. De quoi ravir les papilles !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer de l'actualité immo !