Visite immobilière : s’organiser pour mieux se décider

Lelia Ouine

Séparateur d'article

Lorsque commencent les visites des biens sélectionnés, il faut être prêt à recevoir une grande quantité d’informations différentes. Généralement, vous aurez plusieurs logements à visiter, et il ne serait pas question de se mélanger les pinceaux. Pour cela, il existe des astuces pour bien gérer ses visites et ne rien oublier. Voici un article récapitulant tous les bons conseils pour organiser au mieux sa visite immobilière et ne rien manquer.

Prenez des notes pour ne rien oublier

À moins que vous n’ayez qu’une seule maison ou un seul appartement à voir, vous allez recevoir beaucoup d’informations lors de ces visites. Vous pouvez bien sûr faire confiance à votre cerveau – et nous ne voulons pas paraître insultants non plus – mais il sera plus simple de prendre des notes concernant ces logements.

Homme prenant des notes devant un ordinateur portable

En amont de la visite, préparez une fiche de notes par bien à visiter. Inscrivez-y les informations essentielles que vous avez déjà recueillies par le biais des annonces ou de l’agent immobilier. Cette fiche vous permettra aussi de lister les questions que vous avez besoin de poser, au propriétaire ou au professionnel de l’immobilier qui vous accompagne.

Nous vous conseillons aussi de récupérer/imprimer une petite photo pour épingler à cette fiche. Cela vous permettra de vous remémorer les informations efficacement. De façon synthétique, prenez des notes pour ne pas oublier les réponses, et pouvoir vous en servir par la suite. L’astuce en plus : divisez les informations en deux colonnes, d’un côté les points négatifs et de l’autre les points positifs. Cela vous permettra de trier en un clin d’œil les biens qui valent le coup de rester dans votre liste et ceux que vous pouvez éliminer d’office.

Prenez des photos lors de la visite immobilière

Avec les smartphones, il est facile de prendre des photos de tout et de rien, alors autant profiter de cette opportunité pour garder en mémoire les logements que vous visitez. Bien sûr, pensez à demander l’autorisation au propriétaire du logement (ou à l’agent) avant de dégainer votre appareil. Cela pourrait poser problème et il n’est pas obligé d’accepter.

Essayez de prendre des photos globales si possible, mais aussi des détails si cela vous est utile. Il faut qu’elles soient le plus représentatives possible de votre visite immobilière. Vous remarquerez qu’il y a parfois des informations qui sèment le doute, et pour lesquelles l’avis d’un professionnel est nécessaire après la visite. Ce peut être au sujet du type de fenêtre, d’une chaudière, d’un tableau électrique, etc. Puisqu’il y a certaines informations qui sont mieux restituées en photo, alors profitez-en si vous pouvez le faire.

Mains qui forment un cadre pour faire semblant de prendre une photo de maison depuis la rue pendant une visite immobilière

Préparez la liste des questions à poser

Nous évoquions précédemment, dans la partie dédiée à la prise de note et à la fiche de visite, le fait que vous pouviez préparer toutes les questions que vous avez à poser. C’est même fortement recommandé. Ne vous inquiétez pas des questions pièges, ou des éventuels discours qui pourraient vous paraître « commerciaux » de la part des agents immobiliers. Ces derniers n’ont aucun intérêt à vous mentir ou vous cacher quelque chose au sujet du bien que vous visitez. En effet, le code de la profession le leur interdit !

Voici quelques idées de sujets à aborder lors de la visite :

  • Quelles sont les charges liées à ce logement ? Frais de copropriété, taxe foncière, taxe d’habitation, facture de chauffage, etc.
  • Y a-t-il des spécificités liées au terrain ? Droit de passage ou autre ?
  • Quels sont les derniers travaux effectués ? Avez-vous des factures de matériaux ou d’artisan à ce sujet ?
  • Tous les diagnostics obligatoires ont-ils été réalisés ?
  • Que pouvez-vous dire de la vie du quartier ?
  • Avez-vous subi des sinistres particuliers ?

Faites un débrief juste après la visite

Faire le point juste après une visite est important car cela vous permettra de résumer les informations essentielles que vous avez recueillies, et surtout votre ressenti. Si vous avez effectué seul la visite, appelez un proche pour lui raconter. Qu’avez-vous retenu de de cet échange ? C’est souvent ce qui vous a le plus marqué que vous énoncerez en premier et un bon exercice pour jauger l’éventualité d’un coup de cœur.

Femme qui marche dans la rue au téléphone avec le sourire

En cas de visite à deux, débriefez ensemble et confrontez vos idées. Il n’est pas rare dans ces cas là que les deux visiteurs n’aient pas du tout remarqué et retenu les mêmes choses. Le plus compliqué reste sans doute le cas où le bien a plu à l’un des deux mais pas à l’autre…

Prenez le temps « à froid », quelques heures après la visite ou même le lendemain, pour décider si vous souhaitez faire une contre-visite ou non. Certains se contenteront d’une seule visite pour faire une offre d’achat… À vous de voir. Mais un débriefing est pour le moins nécessaire, car il s’agit probablement de la plus grande décision de votre vie !

L’organisation est le maître mot pour trouver le bien parfait. Elle vous permettra d’être efficace et de ne pas perdre de temps. Dans un contexte immobilier où les biens se vendent très vite, c’est primordial !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer de l'actualité immo !


Lelia Ouine

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de l'actualité immobilière !