Sélectionner les logements à visiter parmi les annonces

Lelia Ouine

Séparateur d'article

À ce stade de vos recherches immobilières, vous êtes peut-être perdu au milieu des annonces. Les propositions faites directement par les agents immobiliers avec qui vous êtes en contact s’ajoutent à celles-ci. De ce fait, sélectionner les logements à visiter n’est pas toujours une chose aisée…

Les visites prennent du temps, il faut que votre agenda soit raccord avec celui du propriétaire actuel, de l’agent immobilier, voire même avec votre conjoint(e)… Voici quelques pistes de réflexion qui devraient vous aider à faire votre choix pour gagner en efficacité !

Faire des choix selon des critères quantitatifs

Le critère n°1 : votre budget

En effet, le premier critère qui attirera votre regard sera sûrement celui du budget. Vous avez sans doute déjà défini une fourchette de prix que vous ne souhaitez pas – ou ne pouvez pas dépasser. C’est d’ailleurs un des premiers critères que vous pouvez renseigner en envoyant votre recherche aux professionnels de l’immobilier sur Cherche Mon Nid. Sur les portails de petites annonces, là aussi il s’agit d’un des filtres les plus utilisés pour écrémer les annonces.

Dans tous les cas, soyez vigilants sur les prix indiqués. Certains sont des prix incluant les frais de notaire et d’autres non. La plupart du temps, au prix visibles dans l’annonce il faudra ajouter les frais d’agence et les frais de notaire. Ce ne sont pas des sommes négligeables.

Les caractéristiques du logement comme moyen de filtrer les annonces

Après le budget, le critère suivant est bien souvent la surface du logement ou du moins le nombre de pièces. Nous vous conseillons d’ailleurs de vous fier plutôt à la quantité de pièces et leur fonction qu’à la surface en elle-même. La surface en mètres carrés doit être relativisée : un gros escalier au milieu du salon, des chambres sous les combles, de longs couloirs… Autant de choses qui peuvent faire changer votre perception de la surface annoncée.

Le saviez-vous ?

La loi Carrez, mise en place en 1996, instaure un nouveau mode de calcul pour les surfaces habitables. Désormais, les pièces ou zones dont la hauteur sous plafond est inférieure à 1,80m ne sont pas comptabilisé dans le calcul de la surface habitable d’un bien immobilier.

Certaines annonces mentionnent le nombre de pièces, d’autres le nombre de chambres, etc. Parfois on lit « 3 pièces » en pensant que le logement possède donc 2 chambres. En réalité il n’en a qu’une seule et un bureau de 8m² en plus. L’annonce n’est pas mensongère mais si vous cherchez un bien avec 2 chambres, alors vous pourrez éliminer cette annonce. Le mieux est donc de bien lire le descriptif complet de l’annonce qui, s’il est bien fait, vous permettra de vous projeter. Cela vous permet de sélectionner les logements efficacement et de ne pas faire de visites clairement inutiles.

L’emplacement du logement : une information complexe

Vous devez déjà l’avoir constaté, il est très compliqué de trouver l’adresse exacte d’un bien à vendre. Cette information est précieusement conservée par les agents immobiliers et mandataires. Même les particuliers ne l’annoncent plus librement.

Pourtant, on comprend qu’il s’agit pour vous d’un critère essentiel de recherche, qui peut vous permettre de trier assez rapidement les biens à visiter.

Vous pouvez déjà filtrer par ville (quand l’information est fournie) et parfois même par quartier. C’est un début pour commencer à y voir plus clair dans vos recherches !

Sélectionner les logements selon des critères qualitatifs

Les photos des logements : doit-on s’y fier ?

On le sait, cela n’est plus à prouver, une annonce avec photo sera bien plus consultée en ligne que si elle n’en a pas. On a tous besoin de « voir » pour juger les maisons ou les appartements que l’on s’apprête à visiter. Peut-on sélectionner les biens à visiter uniquement en se basant sur les photos ? Hé bien, de notre côté, on aurait tendance à vous dire « non ».

Une photo peut ne pas refléter convenablement la réalité. Il existe diverses solutions qui permettent de s’assurer que les photos immobilières sont les plus représentatives possibles, mais elle ne sont pas encore utilisées par toutes les agences (et encore moins par les particuliers).

Selon la luminosité (naturelle ou artificielle), selon l’angle de prise de vue, ou encore le rangement de la pièce, vous pourriez porter un jugement biaisé sur un bien. Vous risquez de rayer des biens de votre liste de visites alors qu’il vous aurait potentiellement correspondu. À l’inverse, attention aux photographies grand angle qui donnent un air gigantesque à toutes les pièces !

Les diagnostics énergétiques : de bons indicateurs à ne pas suivre à la lettre

Vous trouverez sur toutes les annonces un classement alphabétique vous permettant de jauger rapidement la consommation énergétique d’un bien. Néanmoins, les professionnels de l’immobilier le constatent jour après jour : des lettres telles que D ou E peuvent faire fuir de potentiels acquéreurs, parfois pour « rien ».

Cet indicateur de performance énergétique peut en effet vous guider dans vos réflexions. Cela dit, ce n’est pas parce qu’un bien est classé E qu’il est bon à démolir. Pour déterminer le classement, c’est la consommation d’énergie qui est prise en compte. Par exemple, une maison peut être bien isolée mais posséder encore de vieux radiateurs électriques, ce qui justifiera son mauvais classement. Faut-il pour autant éliminer ce bien de la liste des maisons à visiter ? Pas sûr !

Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas

Bien sûr, soyons pragmatiques : si un bien immobilier coche toutes les cases précédemment citées, mais ne vous plaît pas, c’est une raison logique de ne pas le visiter. On peut aimer le charme de la vieille pierre ou pas du tout. On peut adorer les maisons mitoyennes de ville ou les supprimer tout de suite de sa liste.

Concernant l’intérieur d’un bien néanmoins, ne jugez pas trop vite sur photo. En effet, il suffit parfois d’un coup de peinture pour tout changer dans un logement !

Quelles informations supplémentaires demander pour faire votre choix ?

Obtenir des précisions sur la localisation

Bien sûr, vous pouvez être tenté de demander directement l’adresse du bien en prenant rendez-vous pour la visite. Comme évoqué précédemment, Vous n’avez quasiment aucune chance de l’obtenir… L’agent immobilier conservera l’adresse jusqu’au dernier moment. Il vous donnera probablement rendez-vous sur un parking non loin puis vous guidera jusqu’au lieu de la visite.

Dans ce cas et afin de ne pas visiter un bien dont le secteur ne correspondrait pas, posez directement la question à l’agent immobilier. Vous pouvez au moins lui demander de vous rassurer sur la zone géographique, si vous avez des secteurs que vous souhaitez à tout prix éviter par exemple.

Au cas où vous manquiez d’informations cruciales

Même si cela est plutôt rare, il y a peut-être des informations primordiales qui n’apparaissent pas dans les annonces et sur lesquelles il est intéressant de se pencher avant de vous déplacer. C’est le cas par exemple de la mention « logement est accessible pour les personnes à mobilité réduite », ou encore pour jauger une surface de jardin quand elle n’est pas indiquée dans la fiche descriptive.

Par contre, veillez à ne pas poser trop vite des barrières dans vos recherches. En effet, certaines choses qui vous paraissent primordiales peuvent être optimisées assez simplement. Les sanitaires, le style de cuisine… ces éléments sont aisément modifiables par la suite, et leurs coût est moindre par rapport au prix total du bien.

Sélectionner les logements sans être trop sévère

Dernier conseil qui peut vous aider dans vos choix : ne soyez pas trop sévère. Il est en effet important de définir des critères pour ne pas visiter soixante biens différents. Par contre, poser trop de questions par téléphone avant même la visite risque d’être contre-productif. Donnez une chance aux biens qui correspondent à vos critères quantitatifs dans un premier temps. Pour ce qui est des critères qualitatifs, une visite vaut parfois mieux que de longues discussions !

Il existe une solution simple pour économiser du temps et de l’énergie dans la recherche du logement idéal. Vous pouvez esquiver les annonces et vous tourner directement vers les professionnels de l’immobilier. En leur listant vos critères de recherche, vous êtes certain de ne visiter que des biens qui correspondent à ce que vous désirez. Pour éviter de passer à côté d’un bien, l’idéal est donc de confier votre mandat de recherche à différents professionnels à la fois.

Mais… dites donc, on me souffle dans l’oreillette que c’est exactement ce que vous permet de faire Cherche Mon Nid, en quelques clics ! 😉

Allez, go !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour ne rien manquer de l'actualité immo !


Lelia Ouine

Inscrivez-vous à notre Newsletter pour ne rien manquer de l'actualité immobilière !